Au-delà des frontières

N°112 - Septembre 1988

« La course de la Parole » (2 Th 3,1) ne doit jamais s'arrêter en ce monde. Est-elle entravée, bloquée ou interdite, faut-il s'y résigner, dire qu'il n'y a rien à faire ?

L'expérience du Peuple de Dieu nous montre qu'un chemin barré, pour diverses raisons, est souvent le moyen pour l'Esprit de nous mettre en route sur d'autres voies et de les faire explorer. Ainsi, l'Esprit, « ayant empêché » Paul d'aller en Galatie du Nord, a conduit l'apôtre à Troas où il a entendu l'appel du Macédonien, l'appel à franchir de nouvelles frontières (Ac 16,6-10).

Par l'activité missionnaire, au cours de la deuxième moitié du second millénaire qui s'achève, la Parole s'est répandue, de façon très inégale certes, et pour la première fois dans l'histoire, dans le monde entier. Si les chrétiens représentent aujourd'hui environ un tiers de l'humanité, qu'en est-il des deux autres tiers ?

Dans cet immense champ de la Mission, au-delà de la communauté chrétienne, la « course de la Parole » est toujours féconde certes, mais elle paraît également, dans la majeure partie de ce vaste champ, difficile, tolérée, entravée, voire interdite, ou laissant indifférent. Parmi la diversité de facteurs de cette course entravée, semblent émerger les Religions et les cultures, souvent intimement liées, définissant l'identité de groupes humains ou de peuples, confondues parfois par l'Etat. On peut ajouter encore, surtout pour les continents du Nord, la modernité qui, à première vue, laisse peu de place à la Parole.

Alors, quelle Mission ? Quelles voies lui sont ouvertes pour atteindre le vaste champ de la « moisson » ? Elle en explore les approches, en ébauche des sentiers. C'est un travail pour lequel elle se sent riche de l'expérience du passé. Mais, depuis Vatican II, elle se sait également appelée au renouveau. Notre regard, par conséquent, dans cette recherche de la Mission possible, rejoint-il celui que Dieu pose sur l'humanité ? « Mes pensées ne sont pas vos pensées . . . »

Ce cahier de Spiritus se situe dans ce contexte. L'approche, voulue, est celle de l'expérience missionnaire : se mettre à l'écoute de témoins, qui s'aventurent « au-delà des frontières », qui affrontent des situations de la Parole entravée. A leur écoute, par leurs recherches humbles et modestes, nous sommes peut-être à l'écoute de paroles importantes pour la Mission d'aujourd'hui, et plus encore pour celle de l'avenir. En conclusion du dossier, l'amorce d'une réflexion théologique.

Spiritus

Au-delà des frontières

Sommaire

DOSSIER : AU-DELÀ DES FRONTIÈRES

Paul Quillet : Témoin chez les Fulbe
R. Bordes & C. Sammut : Humble présence dans le désert
Gérard Meyer : Mission auprès des gens du livre et des gens du mil
Michel de Gigord : Communauté chrétienne minoritaire. Choix courageux d'un évêque
Laurence Keenan : Evangélisation interdite
Patrick Rondeau : Chrétiens chaldéens en Iran
Jean-Michel Cuny : Une Eglise particulièrement silencieuse : Corée du Nord
Vénérable Buddhadâsa : « Un bouddhiste dit le christianisme aux bouddhistes »
Maurice Fourmond : Parole entravée, parole libérée, à Paris
Claude Geffré : Mission sans frontières