Religieuses : "trésors des nations"

N°118 - Février 1990

Vous ouvrez un cahier de Spiritus pas comme les autres. Il y a dans l'Eglise des voix qui demeurent trop silencieuses, celles des femmes, celles des femmes religieuses. Dans ce numéro, des religieuses s'expriment. Nous avons fait appel à des religieuses d'Afrique et d'Asie, assurés de trouver une nouvelle floraison de la vie religieuse dans les divers contextes actuels.

Itinéraire mystérieux de l'enfant bouddhiste, qui cherche, on ne sait pourquoi, ce qu'elle ignore encore. Devenue religieuse - autre étonnement ! - Soeur I. Onishi pense ne pas avoir rejeté le bouddhisme : il reste, pour elle, la source d'une nouvelle expression de vie religieuse. Les autres religions sont-elles une voie, parmi d'autres, qui contribue au renouvellement de la vie religieuse ?

Découvrez ensuite les propos de Soeur Vandana, indienne, en recherche d'une forme de vie religieuse qui soit inspirée par la culture hindoue, et qui s'exprime par l'Ashram. Ses réflexions pourront parfois étonner. Elles posent de vraies questions, pour une vie religieuse plus diversifiée. Ensemble avec les religions, les cultures sont-elles un terrain favorable à l 'éclosion de nouvelles formes de vie religieuse ?

Quand un régime politique, tel le communisme au Vietnam, bouscule les traditions de la vie religieuse, quel sera le chemin de la religieuse missionnaire ? Soeur Elisabeth Tran Thi Quynh Giao nous le montrera.

Passant en Afrique, écoutez les cisterciennes du monastère de Parakou « centre de l'édification chrétienne ». Avec le témoignage d'une fille de l'Islam, qui cheminant sans le savoir sous le souffle de l'Esprit, aboutit au monastère. En ce lieu de contemplation, c'est un autre langage de l'inculturation. Puis Rose Sumah, ghanéenne, rassemble et situe dans le ·contexte africain les caractéristiques importantes de la vie religieuse. Enfin, des fraternités interculturelles témoignent de leur mission à Tunis, au Sri Lanka, en Israël et au Liban.

Le dossier s 'achève par une réflexion théologique de Marcello Azevedo sur le lien entre Mission et Vie Religieuse.

N.B. L'expression « trésors des nations » (Is 60,5), est tirée des chants qui exaltent la nouvelle universalité, après l'exil. Les Religieuses des jeunes Eglises, aux cultures si diverses, n'apportent-elles pas « les trésors des nations » qui enrichissent la vie religieuse ? Ne sont-elles pas, par leur consécration, « trésors des nations », des Eglises ?

Spiritus

Religieuses : "trésors des nations"

Sommaire

DOSSIER : RELIGIEUSES : "TRÉSORS DES NATIONS"

Immaculata Onishi : « Viens et suis-moi ». Du Bouddhisme à la vie religieuse
Vandana Mataji : Ashram: visage indien de vie religieuse et de prière chrétienne
Elisabeth Quynh Giao : Religieuse dans l'Eglise du Viêt-Nam
Moniales de Parakou : Tout donner pour la vie. Cisterciennes au Bénin
Rose Sumah : Vie religieuse apostolique en contexte africain
Franciscaines M. de M. : Fraternités interculturelles, signes et annonce du Royaume
Marcello Azevedo : Mission et vie religieuse
Adelio Torres Neiva : Nouvelle image de la Mission selon les Constitutions de seize Instituts
Michaël Amaladoss : Mission: de Vatican II à l'an 2000

Spiritus : « Elargis l'espace de ta tente »