Frères missionnaires

N°14 - Février 1963

C'est la première fois, paraît-il, qu'une enquête donne la parole aux frères coadjuteurs et la leur donne publiquement. Cela fut fait par l'intermédiaire et avec l'accord de leurs supérieurs respectifs. Les commencements sont toujours imparfaits et les résultats pourront être jugés modestes (une dizaine de supérieurs majeurs sollicités ne nous ont pas répondu). Nous n'en sommes pas moins extrêmement heureux de rendre ainsi à nos frères dans la vie religieuse et missionnaire cet hommage élémentaire d'estime, de confiance et de gratitude qui consiste à les écouter. Les missionnaires prêtres savent qu'ils ont envers eux une lourde, très lourde dette. L'héroïsme obscur, la sainteté sans phrase qui furent nécessaires à beaucoup pour surmonter dans la joie et la paix les difficultés de leur vocation, leur donnent le droit d'être entendus.

Bien qu'en étant parfois non pas divergentes mais complémentaires, leurs réponses tendent toutes à dégager - sans regrets inutiles - les aspects positifs et les lignes d'avenir d'une vie qu'ils estiment toujours digne des jeunes chrétiens d'aujourd'hui. Peut-être ceux-ci attendaient-ils justement, pour le croire, que cela leur fût dit par les frères eux-mêmes ! La franchise et la discrétion avec lesquelles sont évoquées certaines ombres, certaines limites et surtout certaines adaptations souhaitables, démontrent la sincérité en même temps que la maturité de ces témoignages et ne peuvent qu'en augmenter la crédibilité.

Une lecture d'affilée paraîtra sans doute monotone mais on ne saurait surestimer le réconfort qu'elle est susceptible d'apporter à des hommes souvent isolés dans la réalisation de leur vocation. Ils se sentiront plus forts de la force de tous ces compagnons d'idéal.

Tous trouveront dans ces pages matière à s'édifier et à louer le Seigneur pour des vies dont on avait trop désappris la grandeur et découragé l'accès.

Spiritanus

Frères missionnaires

Sommaire

1° Avez vous choisi cette vie surtout comme une consécration totale à Dieu ou bien aussi dans un but apostolique ?

2° Avez-vous conscience d'épanouir vos désirs d'apostolat, dans votre vie actuelle ?
- RÉPONSES "MONASTIQUES"
- PAR COMPLÉMENTARITÉ ET SOLIDARITÉ
- PAR LE TRAVAIL
- BATISSEURS ET CHEFS DE CHANTIERS
- CATÉCHISME ET ENSEIGNEMENT
- RÉPONSES NÉGATIVES

3° Pensez-vous que la profession que vous exercez soit vraiment un élément essentiel de votre vocation ?
- NÉCESSITÉ DU MÉTIER
- PRIMAT DE LA DISPONIBILITÉ
- PLUTÔT « L'APOSTOLAT DIRECT »

4° Quelle aide vous apporte l'exercice de ce métier pour votre vie spirituelle et pour votre apostolat ?
- SPIRITUALITÉ DU TRAVAIL
- SA VALEUR APOSTOLIQUE

5° Vous savez qu'on parle d'ordonner diacres des laïcs non mariés. Voyez-vous une différence entre cet idéal et le vôtre ?

JOURDAIN BONDUELLE : Cinq types de vocations de frères

LIVRES ET CHRONIQUES
par A. BOUCHARD, F. DELATTRE, M. LEGRAIN, J. LE MESTE, J. MICHEL , A. RÉTIF

Promotion apostolique de la vie religieuse
Les activités du frère en mission
Lectures missionnaires
Courrier de la Revue

PRINCIPAUX AUTEURS RECENSÉS
AFOUE - DESCOUVEMONT - ELDERS - GRENET - HELBO - JAVELET - KESTERGAT - LALANDE - LAROSE - LAURENT - N'GANGO - SUENENS - TOULAT - VAUTHIER