L'Esprit Saint, protagoniste de la mission

N°141 - Décembre 1995

Le synode de 1985 reconnaissait en Vatican Il « un printemps bienfaisant offert par l'Esprit-Saint à l'Église pour le temps présent et pour l'avenir ». L'ouverture du Concile sur le monde, son invitation « à scruter les signes des temps et à les interpréter à la lumière de l'évangile » (G.S.4), nous ont ouvert les yeux sur la présence et l'action de l'Esprit au delà des frontières de l'Église. La rencontre avec les croyants d'autres traditions religieuses, les « dépouillements et appauvrissements » conséquences des mutations dans les conditions d'exercice de la mission, nous ont tournés vers l'essentiel : l'Esprit Saint est le protagoniste de la mission.

« Redemptoris missio », en son chapitre 2, reprend tout cet acquis. « La mission de l'Église, comme celle de Jésus, est ... l'oeuvre de l'Esprit ». (24) « C'est l'Esprit qui pousse à aller toujours au delà ... des barrières ... » (25) « ... Sa présence et son action sont universelles, sans limites d'espace et de temps ... Nous devons tenir que l'Esprit Saint offre à tous, d'une façon que Dieu connaît, la possibilité d'être associés au mystère pascal ... La présence et l'activité de l'Esprit ne concernent pas seulement les individus, mais la société et l'histoire, les peuples, les cultures, les religions ». (28) « L'Esprit ... nous invite à élargir notre regard pour contempler son action présente en tout temps et en tout lieu. » (29)

Explorant le vaste champ de la mission aujourd'hui, nous pouvons y reconnaître les « signes » ou les « traces » de la présence et de l'action de l'Esprit. Cette démarche est essentielle pour qui a compris qu'être missionnaire c'est accomplir « l'oeuvre à laquelle l'Esprit le destine » (cf Ac 13, 2). Elle permet aussi de mieux percevoir où l'Esprit veut nous entraîner, quelles conversions il attend de nous. Renouvelés dans notre conscience d'être des « ministres de l'Esprit », nous serons fortifiés dans l' « assurance apostolique ... fondée non pas sur notre capacité personnelle ... mais sur la puissance de Dieu » (cf 2 Co3,5ss).

L'Esprit « souffle où il veut ». Discerner les signes de sa présence et de son action est une tâche délicate. Si le dossier que nous publions dans ce numéro peut nous y aider, il aura atteint son objectif. Il vient à la suite de celui sur « Royaume de Dieu et mission » et comme lui, il touche à « l'essentiel » : Pourquoi la mission aujourd'hui ? Vers quels horizons nous conduit-elle ? Est-ce que cela vaut la peine d'y consacrer sa vie ?

Spiritus

L'Esprit Saint, protagoniste de la mission

Sommaire

Christophe Roucou : Traces de l’Esprit
Pierre Claverie : L’Esprit-Saint au delà des frontières
Monique Vien : Le plus bel oeuf
Mario Pérez Pérez : Spiritualité du peuple Totonaque
Philippe Nkiere et Marie Isabel Correig : Ekolo ya Bondeko. Peuple de la fraternité
James Kroeger : Repères pour un peuple-pèlerin
Claude Flipo : Discerner l’action de l’Esprit
Jürgen Moltmann : Pâque-Pentecôte, l’événement pascal dans l’histoire de l’humanité
Claude Tassin : Conversion de Corneille et conversion de Pierre

CHRONIQUES

Anne Deloy : Planète-Mission, une petite Pentecôte
Carlos Pape : Le feu qui ne doit pas s’éteindre. COMLA 5