Droits de la personne, droits des peuples

N°144 - Septembre 1996

Particulièrement d’actualité dans la conscience contemporaine, la question des droits de la personne, telle qu’elle se pose aujourd’hui, est le fruit d’une longue histoire faite de déclarations de principe et de violations dans la pratique, de protestations individuelles et d’initiatives communautaires, de reculs tragiques et d’avancées significatives, d’interprétations tendancieuses et de bonne volonté évidente.

Les témoignages viennent de Kinshasa, de Londres, d’Afrique du Sud et du Sri-Lanka. Mais ils ne forment qu’une seule voix pour en appeler à la réconciliation entre les races et les tribus, à la collaboration entre les Églises, à la prise de conscience d’une solidarité capable de vaincre la peur, à la compassion aussi et à l’audace créatrice. Tout cela avec un seul objectif : la destruction de cet intolérable « pluralisme inclus-exclus » par la promotion d’un pluralisme de respect, de confiance, de convivialité.

Dans l’Ancien Testament, la Parole de Dieu a toujours rejoint le peuple élu dans les situations qu’il vivait. Et lorsque celles-ci tournaient à la tragédie, elle s’adaptait à lui, soutenait et renouvelait son espérance. Aujourd’hui encore, elle nous invite à « regarder l’autre », et plus particulièrement le plus pauvre, et à voir en lui « ce frère pour qui le Christ est mort » (Ro 14,15).

L’Islam, le Bouddhisme, les traditions africaines vivent aussi leur propre évolution en la matière. Mais la plupart des collaborateurs et collaboratrices de ce cahier évoquent en des termes qui leur sont propres la nécessité incontournable de vivre aujourd’hui « le particulier dans l’universel », de prendre appui sur les valeurs communes à l’humanité pour mener ensemble le combat décisif contre la pauvreté et l’exclusion.

Le dossier ne fait qu’aborder la question de manière très partielle. Les nombreuses notes en fin de page ou d’article et les notes bibliographiques en fin de dossier offriront à ceux et celles qui le désirent toutes les possibilités d’aller plus loin et plus profond.

Spiritus

Droits de la personne, droits des peuples

Sommaire

Eric Manhaeghe : Le long chemin d’une prise de conscience dans le monde et dans l’Église
José Mpundu : Le groupe Amos à Kinshasa
John Kitchen : À Londres avec les sans domicile fixe
Annemie Bosch : Après l’apartheid
Marlene Perera : Solidarité entre les religions
Pablo Richard : Exclusion et droits de l’homme. Éclairage biblique : du prophétisme à l’apocalypse
Edouard Kovac : Solidarité envers tous les exclus : perspectives anthropologiques
Joseph Ki-Zerbo : Les droits de l’homme en Afrique
Maurice Borrmans : Droits de l’homme, droits de Dieu et relations islamo-chrétiennes
Jacques Delaporte : Droits humains et convivialité dans un pluralisme culturel et religieux