L'Esprit en liberté

N°172 - Septembre 2003

L’actualité missionnaire de ce numéro nous fait faire un petit tour du monde de la collaboration entre les hommes, de la réconciliation, de la solidarité dans les luttes pour la dignité des hommes. De Londres à Quito, en passant par l’Afrique du Sud, de la Thaïlande à Taïwan, des hommes et des femmes d’horizons religieux et humains très différents s’allient pour un travail de restauration et de développement de l’être humain.

Cette actualité nous interroge et nous interpelle. Israël et l’Église n’ont donc pas réussi à assigner Dieu à résidence, c’est-à-dire à le confiner au seul souci d’un peuple choisi plus ou moins au détriment des autres, pense-t-on ! Les exégètes qui ont contribué au dossier de ce numéro montrent que le régime de la grâce, de la promesse ou de l’alliance n’exclut pas le souci des autres peuples. Les prophètes n’hésitent pas à indiquer que d’autres nations qu’Israël appartiennent aussi au Seigneur. En outre, tout au long de l’Ancien comme du Nouveau Testament, des prophètes du « dehors », des étrangers bien souvent, nous apprennent quelque chose de Dieu.

Pourquoi cette souveraine liberté de l’Esprit ne se manifesterait-elle pas aujourd’hui en dehors des limites du monde ecclésial ou religieux, invitant les chrétiens à s’allier à d’autres pour faire advenir le Règne de Dieu ? Certes, les exigences chrétiennes doivent être énoncées, mais les frontières du Royaume sont plus larges que nous ne l’imaginons.

Il nous a paru important de souligner l’œuvre de l’Esprit en ces prophètes du « dehors » dans ce premier numéro d’une série consacrée à l’exploration d’avenues possibles pour la mission du 21e siècle.

Nous sommes très heureux que les lecteurs réagissent aux dossiers précédents et nous fassent parvenir leurs réflexions. La rubrique Chronique offre deux contributions en ce sens. La première souligne combien, sous l’influence de l’Esprit, le charisme de la fondatrice des Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie était déjà « mondialiste ». La seconde réagit au dossier du précédent numéro pour ouvrir un débat sur l’origine des fondamentalistes. Cette rubrique se clôt par un hommage à notre collaborateur, Maurice Cheza, et par un compte-rendu du chapitre général des Sœurs de Notre Dame des Apôtres.

Pour beaucoup d’entre vous, ce numéro arrivera au moment de la reprise des activités après les mois d’été. Puisse-t-il être pour vous un souffle vivifiant d’espérance et une invitation à une meilleure écoute de l’Esprit chez nos frères du « dehors ».

Spiritus

L'Esprit en liberté

Sommaire

ACTUALITÉ MISSIONNAIRE

Roland Smith : En plein cœur de Londres : le Centre Ethelburga
Andrina Lee Bi Yaan : Réconciliation 2000 à Taïwan
Didier Lemaire : Dialogue interreligieux en Afrique du Sud
Spiritus : Mobilisation pour Justice et Paix en Thaïlande
Clémentine Ouedraogo : Promo femmes / Développement et Solidarité
Yimanena Costales : Une alliance inexplicable (Quito-Equateur)

DOSSIER : L'ESPRIT EN LIBERTÉ

Jacques Vermeylen : L’alliance et les alliances dans la Bible
Jacques Nieuviarts : Ces étranges amis de Dieu venus d’ailleurs
Walter Vogels : Yahvé présent et à l’œuvre dans les nations
Christian Roucou : Les alliances avec les non chrétiens
Pierre Lefebvre : Pour aller plus loin

CHRONIQUE

Marie Thérèse de Maleissye : Charisme de la fondatrice des FMM et mondialisation
Moïse Tam : Libre opinion sur la tentation fondamentaliste
Pierre Lefèbvre : Résistance à l’évangélisation. Hommage à Maurice Cheza.
Marie Claire Charles : Nouvelles du chapitre général NDA