Mission sur les parvis

N°173 - Décembre 2003

Unité de temps, de lieu et d’action, disait-on de nos pièces classiques... Il n’en est pas de même sur la scène du monde où se joue la geste de Dieu parmi les hommes, la mission du Fils et des disciples. Bien fin qui sait en reconnaître les signes, en situer les lieux. Des milliards de conversations sur Internet à la construction européenne, du travail de multiples associations en France à la sédentarisation des nomades du Haut Atlas, de la présence à la plus grande misère au questionnement des cultures, des pratiques socio-politiques et religieuses, c’est bien sur les « parvis », hors des sérails et des sanctuaires que tout a « lieu ».

L’Écriture d’ailleurs nous en prévient : dans le domaine de la foi, nul ne peut s’arroger quoi que ce soit ; il n’y a pas « d’ayant droit », pas de lieux « saints ». La mission du Fils, Sagesse éternelle, est toute de mouvance et de souplesse. Le royaume lui-même se mêle quasi indistinctement à l’histoire humaine en attendant la révélation des fils de Dieu.

L’époque actuelle a coutume de dire que la mission est partout. Certes, la réflexion et la pratique missionnaires désertent de plus en plus une appréhension géographique et comptable pour adopter une conception symbolique. Ce n’est sans doute plus un mouvement vers des terres lointaines qui désignera la mission, mais plutôt un voyage à la découverte des richesses et des profondeurs de l’autre, une passion de la communication, un art prophétique de faire entendre qu’autre chose peut être désiré et attendu, une créativité capable d’inscrire dans le quotidien des moments d’une telle qualité qu’ils nous laissent un goût d’éternité. Ce style de mission n’a pas de lieu réservé.

Les abondantes chroniques nous montrent pour la plupart les efforts théologiques actuels entrepris dans les pays du Sud pour mieux cerner la spécificité de l’action missionnaire.

Vous constaterez sans doute avec satisfaction la présence dans ce numéro de Nouvelles de nos Instituts et d’informations sur des publications signées par leurs membres. Cette rubrique s’étoffera si vous nous envoyez des éléments pour le faire.

La mission est l’art de rencontrer le monde actuel dans son ardent effort d’humanisation, tout en restant au coeur de l’évènement fondateur, le Mystère Pascal. Puissions-nous repérer au long de l’année qui vient suffisamment de signes de l’Esprit pour qu’en nous se fortifie le goût de l’avenir et se maintienne le goût du bonheur.

Spiritus

Mission sur les parvis

Sommaire

ACTUALITÉ MISSIONNAIRE

Gabriel Marc : Altermondialiste et chrétien
Jacques Defourny : Au coeur du monde des associations
Peter Serracino-Inglott : Prêtre au service de la construction européenne
Alice Gombault : Mission hors les murs, « les Réseaux du Parvis »
Simone Boeognano : Au plus proche de la vie
Roger Folikoué : La culture, lieu de notre engagement
Marc Leclerc : Mission dans le « Quart Monde »

DOSSIER : MISSION SUR LES PARVIS

Paul Bony : Un nouvel exode : Sortir de l’arrogance
Maurice Pivot : Lieux parvis et dynamiques d’échanges
Jean Marie Carrière : Parmi tous les peuples et toutes les nations
Mgr Hippolyte Simon : Mais où donc est le Royaume ?
Jean Yves Baziou : Mission : de la géographie à la relation
Pierre Lefebvre : Pour aller plus loin

CHRONIQUE

Le travail théologique en Afrique, Asie, Amérique Latine
La XVIIIe semaine théologique de Kinshasa
Omnes Gentes
Béatification des Missionnaires
Nouvelles de Guinée