Pentecôte et mission chez les Pères de l'Église

N°19 - Mai 1964

Le présent cahier se situe trop clairement et trop directement dans l'axe même de notre recherche pour qu'il ait besoin d'être présenté. Sans doute, l'une ou l'autre contribution a-t-elle un peu dévié pour exposer soit la pensée missionnaire d'un Père soit sa doctrine sur l'Esprit Saint plutôt que précisément le lien qu'il a pu voir entre l'une et l'autre. Cela prouve simplement que ce lien n'a pas toujours été aussi explicitement perçu que nous pouvons l'imaginer aujourd'hui. Toujours est-il que nous offrons ici le recueil le plus complet qui ait jamais encore été constitué sur ce thème. Nous le devons en premier lieu aux dix principaux collaborateurs de ce numéro mais aussi aux vingt-cinq autres patrologues sollicités dont les conseils, les suggestions, les remarques nous ont éclairés et ont permis ce premier aboutissement.

La Pentecôte est une fête dont la signification missionnaire éclate aujourd'hui aux yeux les plus distraits. Ce jour-là, les Apôtres recevaient la force qui les rendait capables de porter la bonne nouvelle jusqu'aux extrémités de la terre ; ils étaient transformés, consacrés pour l'évangélisation des non-chrétiens. Ce jour-là, l’Église inaugurait effectivement sa mission au monde avec toute « la publicité du Saint Esprit » ; en commençant à parler toutes les langues, elle prenait conscience de sa vocation à unifier les nations divisées. C'est à ce dernier aspect que les Pères de l’Église ont été le plus souvent sensibles, montrant dans notre Pentecôte l'antithèse de Babel. Mais plus d'un a souligné aussi le symbolisme missionnaire prophétique de la Pentecôte juive, fête de la moisson.

Le cinquantième jour après Pâques, le peuple de Dieu célébrait également l'anniversaire du Sinaï où il avait reçu sa loi dans les éclairs et le tonnerre. Visité par le feu et battu par le vent de l'Esprit, dans le fracas duquel toute la ville s'assemble au matin de la première Pentecôte chrétienne, le Cénacle de Jérusalem est un nouveau Sinaï, mais la loi nouvelle promulguée ce jour-là n'était plus une loi charnelle liée à l'ethnie juive. Toute spirituelle et gravée dans les cœurs, elle allait permettre l'ouverture du nouvel Israël de Dieu à tous les peuples de la terre.

Victimes d'une revanche provisoire de Babel sur l'effusion d'amour de leur pentecôte missionnaire, les centaines de missionnaires expulsés depuis huit ans - et aujourd'hui totalement - du Soudan de Khartoum, veuillent accepter de Spiritus la dédicace de ce cahier en gage de la fraternelle sympathie de tous les missionnaires du monde.

Spiritanus

Pentecôte et mission chez les Pères de l'Église

Sommaire

ANDRÉ SEUMOIS : L'effusion apostolique de la Pentecôte
RÉGIS-CLAUDE GEREST : S. Irénée : Pacifiante vérité, harmonie des nations
HENRI CROUZEL : L'esprit missionnaire d'Origène
JEAN-MARIE LEROUX : S. Jean Chrysostome : Mission de l'Esprit dans le salut du monde
EMILIEN LAMIRANDE : S. Augustin : L'annonce de l'unité dans l'universalité
IRÉNÉE-HENRI DALMAIS et MICHEL HAYEK : Liturgies syriaques : La force qui illumine les quatre horizons
ENGELBERT MVENG : Pentecôte sur l'Afrique

NOTES, LIVRES ET CHRONIQUES
par J. BERNARDI, A. BOUCHARD, J. CHÉRUEL, J. HEIJKE, M. KIEFFER, L. LATOUR, H. de LAVALETTE, A. RÉTIF, P. SIGRIST

Pour lire les Pères en français
Les Pères Cappadociens : Une âme mue du dedans par l'Esprit
Sévérien de Gabala : La moisson des nations
Une hymne syriaque (?) : L'attente des Apôtres
Maxime de Turin
Le Sinaï de l'Israël universel
A l'école des Pères
Esprit et mission

PRINCIPAUX AUTEURS RECENSÉS
AUBIN (207) - AYFRE (222) - BESNARD-PERRET (201) - BLAISE (201) - BOUVET (201) - CHERUEL (210) - COCKIN (212) - DEISS (197) - DOROTHÉE DE GAZA (220) - DOUTRELEAU (203) - DUMAS (201) - DUTHILLEUL (212) - GALLAY (199) - GORGE (201) - HAMMAN (198) - LINO DA MESERO (221) - LUCIEN-MARIE (221) - MESOT (208) - MÉTHODE D' OLYMPE (220) - RAHNER (198) - RÉTIF (213) - RIAUD (214) - SYMÉON LE NOUVEAU THÉOLOGIEN (220) - TURCK (221) - TYCIAK (210) - VICAIRE (209) - SANTOS HERNANDEZ (210).