Aparecida 2007, perceptions

N°191 - Juin 2008

UN PREMIER PAS...

Les Conférences générales du CELAM (conférence des évêques d’Amérique latine et des Caraïbes) ont toujours été des rendez-vous importants non seulement pour les catholiques de la région mais encore pour l’Église universelle. Les catholiques latino-américains et caribéens représentent en effet 42% de la population catholique mondiale. Et les projections montrent qu’une telle répartition se maintiendra jusqu’en 2050, et même au-delà. Mais il y a plus qu’une simple affaire de chiffres. L’Église universelle n’est pas qu’une addition d’Églises particulières plus ou moins influentes à la vie desquelles il conviendrait d’être attentif, sinon par charité au moins par curiosité ! L’Église universelle est communion, et « tous les fidèles […] dispersés à travers le monde sont, dans l’Esprit Saint, en communion avec les autres » (Lumen gentium, n° 13). Lire à plusieurs voix le document d’Aparecida, c’est vouloir écouter et aimer ce que dit et réalise l’Esprit dans ces communautés, ces chrétiens, hommes et femmes, membres du Corps du Christ. Car en leur parlant, cet Esprit nous parle, par résonance, le même langage unique qui fait de l’Église une vraie communion où s’exerce une coresponsabilité effective de tous les fidèles. Pendant dix-neuf jours, en mai 2007, plus de 250 participants dont 162 évêques se sont rassemblés au sanctuaire marial d’Aparecida, Brésil. Ce fut une expérience de communion ecclésiale authentique et, selon Roberto Tomichá, il y a là une clé importante pour lire l’imposant document qui en est sorti. Expérience intense et belle bien que tout semble encore tourner autour des seuls évêques. Mais un premier pas a été fait…

Les noms de Medellín et Puebla, lieux de précédentes conférences du CELAM, sont restés célèbres. De Medellín (1968) on a surtout retenu l’option préférentielle pour les pauvres et de Puebla (1979) les communautés ecclésiales de base (CEB), comme si, les documents étant trop longs, on n’avait voulu retenir que quelques expressions-phares. Des mots capables de transmettre l’essentiel, ce qui fait la vie et la mission des chrétiens. Celle de Saint-Domingue (1992) aura moins de chance. Rome veillait et rien ou presque n’en est sorti, sinon un désarroi profond… La conférence d’Aparecida (2007) est donc apparue d’emblée comme un sursaut. Elle aussi a produit un imposant document de dix chapitres. Le travail fut intense, 2.097 amendements à prendre en compte, et même un « toilettage » de dernière minute pour le moins controversé ! Il est encore trop tôt pour dire quelles expressions emblématiques du document passeront à la postérité, mais son appel à la conversion pastorale est de toute première importance. La fécondité spirituelle d’Aparecida 2007 est sans doute à chercher de ce côté-là, sans négliger bien sûr la continuité avec Medellín et Puebla. Il s’agit de retrouver la condition de disciple-missionnaire « pour qu’en cheminant à partir du Christ, on cherche son visage » selon le souhait de Benoît XVI en accueillant l’annonce d’une grande mission continentale. Pour John Allen Jr , le CELAM V a reconnu « que 500 ans de quasi-monopole du catholicisme romain en Amérique latine avaient laissé l’Église dans un état de profonde somnolence ». Se réveiller d’un tel sommeil et changer de pratiques pastorales, de structures voire d’habitus ecclésial, prendra du temps. Et ce n’est pas sans une pointe d’humour réaliste que José Comblin prévoit « qu’il faudra bien encore quelques siècles pour faire de l’Église actuelle une Église missionnaire ». Une Église où les pauvres sont chez eux. Néanmoins, un premier pas a été fait…

Quels autres pas vont suivre ? Dans quelle voie originale vont s’engager les conférences épiscopales et les diocèses de cette région ? Un large séminaire sur les CEB est annoncé pour 2008. Gageons qu’il en faudra encore d’autres pour « garantir la présence effective de la femme dans les ministères […] ainsi que dans les instances de planification et de décision pastorales » (458). Avec Ivone Gebara, on préférerait sans doute lire « la présence effective des femmes », au pluriel, elles qui sont restées aux portes du CELAM V ! Pourtant, un premier pas a été fait… Soyons sûrs que d’autres suivront, concrets et inspirés, pour la sauvegarde de la planète, pour la justice et la charité, contre les logiques de mort et de non-respect de la vie. C’est Pedro Casaldáliga, évêque émérite de São Felix de Araguaia (Mato Grosso, Brésil) qui nous le souhaite : « Allons toujours vers la vie ! »

Bernard Keradec

Aparecida 2007, perceptions

Sommaire

ACTUALITÉ MISSIONNAIRE

Un ami de Spiritus : Le projet « diaconia » au diocèse d’Oran
Marthe Laisne et Agnès Simone-Perret : Treizième Chapitre général des Spiritaines
Pierre Lefebvre : Les 25 ans de l’Institut Ferdinand Verbiest

DOSSIER : APARECIDA 2007, PERCEPTIONS

Roberto Tomichá : Revitaliser l’audace apostolique. La proposition missionnaire d’Aparecida 2007
José Comblin : De la maintenance à la mission. Signification de la Conférence d’Aparecida 2007
Ivone Gebara : Les femmes ? Des-Aparecidas ! Disparues ! CELAM V : un point de vue féministe
Michael Amaladoss : L’Église en Amérique latine. Point de vue d’un théologien indien
Philippe Kloeckner : Le document d’Aparecida 2007. Un point de vue européen

CHRONIQUES

Jean-François Zorn : Des prêtres noirs s’interrogeaient… Des anglicans et des protestants se posaient aussi des questions (1956)
Eric Manhaeghe : Affirmations contestées. 75ème anniversaire de la chaire de missiologie à l’Université Radboud (Nimègue, Pays-Bas)
Harmony IDCR : Castes et violence au Tamilnadu

LIVRES ET REVUES

Recensions
Patrick Claffey, Christian Churches in Dahomey-Benin. A Study of their Socio-Political Role
Alain Noël, L’Espoir au Féminin. Quatre jeunes Françaises au cœur du commerce publique
Frère Marie Leblanc, La foi chrétienne dans le concert des religions
Dominique et Marie-Thérèse Urvoy, L’action psychologique dans le Coran
Véronique Isenmann et Maurice Leiggener, Histoires pour consoler Dieu. Dieu a perdu son miroir
Jean-Claude Larchet, Variations sur la charité
Marc Spindler et Annie Lenoble-Bart (dir.), Spiritualités missionnaires contemporaines. Entre charismes et institutions
Andrea Santoro, Lettres de Turquie
Jean Gilibert, Un voyage sans retour. De l’Aubrac à la Nouvelle-Calédonie
Maurice Cheza et Gérard van’t Spijker (dir), Théologiens et théologiennes dans l’Afrique d’aujourd’hui
Frans Wijsen, Seeds of Conflict in a Haven of Peace. From Religious Studies to Interreligious Studies in Africa
Christian Duriez, Zamane. Tradition et modernité dans la montagne du Nord-Cameroun
Michel Evdokimov. Le Christ dans la tradition et la littérature russes
Joseph Wresinski, Refuser la misère. Une pensée politique née de l’action

Revues
Jeunes et Vocations, n°126, 2007
Vie chrétienne, hors série, n°531, 2007
Perspectives missionnaires, n°53, 2007
Verbum svd, vol. 42, n°2, 2007