Un regard d'avenir sur la mission

N°198 - Mars 2010

MISSION - AVENIR

La couverture de ce cahier ne laisse pas de doute : le premier numéro du 51e volume de Spiritus est consacré à la journée d’étude du 10 octobre 2009 à l’Institut catholique de Paris, intitulée Un regard d’avenir sur la mission. Au cours de cette journée, les quelque 120 participants ont pu se rendre compte à quel point mission et avenir sont inséparables. Un disciple du Christ ne peut penser l’un sans l’autre. Bien sûr, on trouve des gens qui proposent un regard nostalgique sur la mission : ils regrettent la mission triomphante de la première moitié du siècle précédent. Vision forcément réductrice de la mission de ce « Dieu qui vient ».

Le dossier de ce numéro est centré sur la mission comme mission de Dieu. Le Dieu-Amour cherche à partager sa vie à travers l’envoi dans le monde du Fils et de l’Esprit. Envoyés par Dieu, Jésus et l’Église poursuivent et servent cette mission. Fermement enracinée dans le passé mais sans jamais s’y laisser enfermer, la mission ainsi comprise pointe toujours vers l’avenir. L’histoire est sans le moindre doute riche en enseignements, ne fût-ce que parce qu’elle met en lumière un grand nombre de formes de mission. Elle montre ainsi que la mission ne peut jamais être réduite à l’une ou l’autre de ces formes. Les circonstances changent et les formes que revêt la mission se succèdent… Dans un même mouvement, un regard d’avenir embrasse cette succession et se garde largement ouvert à l’Esprit qui continue à susciter de nouvelles formes, jusqu’ici inconnues.

Les intervenants ont amené les participants à réfléchir sur ce qui est essentiel à la missio Dei. Démarche nécessaire si on veut examiner quelques perspectives d’avenir, certes enracinées dans le passé, mais surtout orientées vers les nouvelles réalités. Une première perspective est celle de la mission avec les autres religions. L’Église sera fidèle à la mission de Dieu dans la mesure où elle cherchera à collaborer avec les religions pour hâter la venue du Règne de Dieu. Perspective qui diffère beaucoup de celle de l’ère de la conquête spirituelle (et coloniale).

Les chrétiens africains peuvent ainsi considérer la mission comme la visite de Dieu à leur continent. Visite qui se situe dans le prisme de l’espérance. Dieu vient, donne son sourire aux hommes, leur donne sa Vie, de quoi vivre aujourd’hui et demain… en attendant que tous se retrouvent en sa présence et jouissent du bonheur sans fin. Mes-sage très fort dans un pays comme Haïti où la souffrance est telle que les mots manquent pour la dire… La visite de Dieu s’y réalise à travers la présence de disciples qui sourient malgré tout parce qu’ils savent que Dieu mène toute réalité à son terme, en son temps et que Dieu les associe à son action contre les forces destructives de la vie.

Les croyants appartenant à l’Église d’Orient nous aident à élargir davantage notre regard d’avenir sur la mission. Malgré les immenses souffrances subies dans le passé et la campagne actuelle qui vise leur extermination dans certaines régions de l’Irak, ils continuent courageusement à témoigner de leur foi. Éparpillés de par le monde, ils ont développé l’art d’articuler unité et diversité tout en restant sensibles et proches des peuples qu’ils rencontrent. Proximité qui ne peut jamais devenir marketing cynique ! L’Afrique, parfois exaltée comme la terre chrétienne du futur, fait actuellement l’expérience d’une telle déviation. Les stratégies du marketing donnent une image fausse du Christ et de son message et montrent finalement que le soi-disant missionnaire ne croit plus dans son propre message. La mission n’est ni propagande, ni publicité, mais investissement honnête dans la résolution des problèmes réels des gens.

Ces réflexions ont fait dire à F. Bousquet : « Pour un regard d’avenir, il y a la mission ». Ou encore : « Rien de tel que la mission pour porter sur toutes choses un regard d’avenir ». On peut ainsi inverser le titre du dossier. Le plus important, c’est que nous apprenions à articuler mission et avenir !

Eric Manhaeghe

Un regard d'avenir sur la mission

Sommaire

ACTUALITÉ MISSIONNAIRE

Peter J. Henriot : Le deuxième Synode africain. Un défi et un soutien pour notre Église à venir
Jean-Claude Bouchard : Pour une évangélisation réellement nouvelle. Fallait-il un deuxième Synode pour l’Afrique ?

DOSSIER : UN REGARD D'AVENIR SUR LA MISSION

Michael Amaladoss : La mission de l’Église et les autres religions. Le défi asiatique
Perpétue Kakese Bingibyage : Le Christ au centre de la mission de l’Église. Point de vue africain
Marie-Hélène Robert : L’avenir de la mission dans le prisme de l’espérance
Joseph Yacoub : Regard critique d’Orient. Point de vue de l’Église d’Orient (assyrienne et chaldéenne)
Samuel Désiré Johnson : L’Afrique nouveau « biotope » du christianisme ? Le concept « mission » et sa perception en Afrique aujourd’hui.
François Bousquet : Pour un regard d’avenir : la mission… Reprise – synthèse
Eric Manhaeghe : Conclusion – Envoi

CHRONIQUES

K. Ngoy Kafubwanga : Africa in Ecclesia. Colloque international, Institut catholique de Paris, 3-4 décembre 2009.
Christophe Roucou : Mgr Santier aux délégués des évêques pour les relations avec les musulmans

LIVRES

Recensions
Philippe Barbarin et Luc Ferry, Quel devenir pour le christianisme ?
Paolo Dall’Oglio, Amoureux de l’islam, croyant en Jésus.
Philippe Capelle, Lettres à Dieu.
Eloi Leclerc, Sainte Jeanne Jugan.
Pauline Jaricot, Histoire de ma vie.
Thomas M. King et Mary Wood Gilbert (dir.), Pierre Teilhard de Chardin & Lucile Swan : Correspondance.
Fred Poché, Blessures intimes, blessures sociales.
Bede Uche Ukwuije, The Memory of Self-Donation.
Mulla-Zadé et Abd-El-Jalil, Deux frères en conversion. Du Coran à Jésus.
Jean-Luc Vande Kerkhove (dir.), La recherche du bonheur dans la Bible.
Michel Dubost et Stanislas Lalanne (dir.), Le nouveau théo.
Jean-Claude Larchet, Théologie du corps.