Le religieux : humain ? inhumain ?

N°222 - Mars 2016

LA RELIGION, UN COUTEAU À DOUBLE TRANCHANT !

L'actualité éditoriale donne à constater que la présence sociale de Dieu continue à mobiliser l’intelligence humaine. De l’apologie passionnée à la réfutation radicale, en passant par une gamme bien diversifiée de positions intermédiaires, l’histoire de la pensée connaît une multiplicité de traitements rationnels du phénomène religieux. Alors que certains relèvent les contributions heureuses des religions au progrès des sociétés, d’autres soulignent les méfaits des croyances sur l’épanouissement de l’esprit humain.

Quoi qu’il en soit, l’insécurité internationale provoquée, entre autres facteurs, par une série de tueries perpétrées au nom d’une appartenance religieuse inscrit à nouveau le problème sur la liste des questions brûlantes à débattre sans équivoque : les religions sont-elles des réalités déshumanisantes ou plutôt des atouts efficaces du bonheur de l’humanité ? Le discernement qui s’impose donne sa raison d’être au dossier de la présente parution de Spiritus.

Le projet éditorial de la revue s’oriente vers ce sujet en raison d’un ensemble d’enjeux à la fois sociétaux et missionnaires. En effet, au milieu des nombreuses interprétations des relations complexes entre les violences contre des personnes humaines et la foi en Dieu selon diverses traditions, il convient de contribuer à faire entendre les voix de la théologie chrétienne dans sa version missiologique. Cette dernière ne se satisfait pas de la seule compréhension d’un fait social. Il s’agit de témoigner d’une manière de penser qui interroge et interprète l’actualité pour y recueillir un message capable de révéler authentiquement le divin. La vie sociale, en tant que lieu théologique, représente par le fait même un lieu mission-naire. Par ailleurs, plus qu’une réalité à évangéliser, elle conditionne aussi l’action évangélisatrice en interpellant les acteurs de l’évangélisation sur les conversions à accomplir dans telle ou telle autre dimension précise de la vie monde.

Pour nous éclairer sur le caractère humain ou inhumain des religions, les contributeurs du présent dossier proposent des réflexions de deux ordres : d’abord un ensemble d’analyses, ensuite une reprise de ces présentations pouvant ouvrir à de nouvelles pistes d’évangélisation. La première phase explore quelques voies religieuses du monde contemporain en y appliquant la problématique du dossier. Ainsi Laurent Basanese et Gaston Ogui se penchent respectivement sur les exploitations malheureuses de l’islam et de la soif religieuse africaine. Sans nier les limites du bouddhisme, Dennis Gira en examine surtout les potentialités dans ce domaine. Hubert Faes étudie le bénéfice de la religion en contexte de laïcité tandis que Fadi Daou se penche sur la contribution d’une association interreligieuse à la pacification du vivre-ensemble.

Le second mouvement, plus bref, à la fois récapitulatif et prospectif, se résume à l’article de Geneviève Comeau. Cette réflexion rassemble les acquis des contributions précédentes et indique les horizons sur lesquels pourraient ouvrir nos expériences futures. Ces dernières intègreront certainement le souci d’évangéliser la mission évangélisatrice elle-même en veillant à ce que la religion reste fidèle à sa vocation originelle.

Les réalités abordées par ceux qui ont fédéré leurs recherches dans ce dossier sont incontestablement complexes. Le sens critique du lecteur trouvera certainement une manière de compléter, le cas échéant, les éléments de réflexion qui lui sont proposés ici. Il pourra nourrir également sa pensée des informations offertes par les autres rubriques de ce numéro.

Elvis Elengabeka

Le religieux : humain ? inhumain ?

Sommaire

ACTUALITE MISSIONNAIRE

Patrick Mbea : Enjeux de la visite du pape François en Centrafrique
Jean-Arnold de Clermont : Réflexions autour de la crise centrafricaine
Pierre Jeanne et Eglises d'Asie : Un pionnier de l’amitié franco-chinoise

DOSSIER : LE RELIGIEUX : HUMAIN ? INHUMAIN ?

Gaston Ogui Cossi : Faits et méfaits de l’engouement pour le religieux en Afrique subsaharienne
Laurent Basanese : À propos des sources religieuses de la violence en islam
Dennis Gira : Le bouddhisme face aux « dérives religieuses »
Hubert Faes : L’apport des religions dans une société laïque
Fadi Daou et Nayla Tabbara : Une spiritualité de la paix et du bien-vivre-ensemble : l’expérience interreligieuse de la Fondation Adyan
Geneviève Comeau : « Dieu divinise ce que nous humanisons »

CHRONIQUES

Agnes Kim Mi-Jeung : Comment vivre aujourd’hui la mission dans nos instituts ?
Christian Tauchner : Mission au-delà d’Ad Gentes

LIVRES

Recensions
Fadi Daou et Nayla Tabbara, L’hospitalité divine. L’autre dans le dialogue des théologies chrétienne et musulmane.
Lazar T. Stanislaus et Martin Ueffing (eds), Intercultural Living (vol. I) ; Intercultural Mission (vol. II).
Yves Raguin, Les déserts de Dieu, suivi de Dans l’attente de la vision.
Elvis Elengabeka (dir.), Les funérailles chrétiennes en Afrique. Études pluridisciplinaires sur la mort dans les sociétés africaines contemporaines.
Carrin Dunne, Quand Bouddha rencontre Jésus. Six conversations.
François-Xavier Amherdt, Culture et foi en dialogue.
Frère Roger de Taizé, Dynamique du provisoire. À l’écoute des nouvelles générations 1962-1968.

Rédaction et administration de la revue

rédaction : 

service abonnements :

01 46 86 70 30

12 rue du P. Mazurié

94550 Chevilly-Larue - France

06 10 33 39 45

© 2020 Spiritus