Le courage de marcher

N°42 - Septembre 1970

Ce cahier étant jumelé dans son envoi avec celui des tables décennales, nous avons jugé utile de le centrer sur une recherche de spiritualité missionnaire, dont rend précisément compte pour sa part le volume des tables. A leur manière ces deux livraisons illustrent ainsi à la fois et le caractère spécifique et l'évolution dynamique d'une spiritualité missionnaire. Caractère spécifique qui tient à la situation originale
de l'évangélisateur dans le corps du Christ. Evolution dynamique parce que les missionnaires de toute condition éprouvent constamment dans l'aujourd'hui de Dieu, la nécessité vitale d'écouter l'Esprit qui les a mis à part pour le témoignage de l'Evangile et dont le souffle sans cesse les entraîne sur de nouveaux chemins.

Dans la seconde partie de ce cahier, nous rassemblons trois études divergentes dans leur propos. Mais qu'il s'agisse d'un essai de programme pour la formation de futurs missionnaires, de réflexions suscitées par l'exposition universelle d'Osaka au Japon ou d'un petit dossier sur les problèmes du ministère presbytéral, ces trois études sont la preuve de la volonté qu'ont les missionnaires de contribuer pour leur part à l'aggiornamento ecclésial dont l'enjeu se joue plus que jamais dans les années que nous vivons.

Comme la vie spirituelle des chrétiens, la vie des évangélisateurs n'est-elle pas un perpétuel jaillissement dans l'Esprit, un cheminement à l'écoute du Dieu vivant dans la présence aux hommes et aux événements ? C'est le dynamisme de cette vie que veut servir et alimenter par l'étude, la réflexion et le témoignage, une revue de spiritualité missionnaire comme Spiritus. Pour la jeunesse et la fraîcheur de cette vie, soyons de ceux qui acceptent de se laisser redonner du souffle par Dieu et de se retremper dans l'espérance de leur vocation. « Ceux qui espèrent en Yahvé renouvellent leurs forces, écrit le prophète, il leur vient des ailes comme aux aigles, ils courent sans lassitude et marchent sans fatigue » (Isaïe 40,31).

Comme au temps des Actes des Apôtres, c'est la force de l'Esprit qui nous rendra capables de cette fidélité vivante et de cette espérance sans défaillance dont ont fait preuve les fondateurs, hommes et femmes auxquels nous nous rattachons. Aujourd'hui comme hier, c'est la même attitude qui nous est demandée. Cela s'appelle le courage de marcher et d'avancer.

Spiritus

Le courage de marcher

Sommaire

Yves Raguin : Y a-t-il une spiritualité missionnaire ?
Joseph Lécuyer : Fidélité et nouveauté
Jean Laplace : Le temps de l'approfondissement
Michel Connan : L'« Expo » d'Osaka
Jean Bonfils : Un consortium d'études missionnaires
dossier : Pour l'avenir de l'Eglise et de la Mission
Jean-Marie Magnin : Le clergé marié au Proche-Orient
Lucien Deiss : Regard sur les églises du Liban et de la Syrie

...et R. AGENEAU, CH. VAN BUNNEN, J. PINTARD

chroniques :
Les origines du célibat ecclésiastique
Mariage et célibat