L'épreuve du passage

N°44 - Février 1971

A côté de joies profondes, toute vie d'homme comporte sa part d'épreuves. Semblable à Paul (2 Cor. 11, 23 ss.), chaque missionnaire pourrait énumérer lui aussi la liste, petite ou longue, des tribulations qu'il a dû supporter « à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus » (Apoc. 1 ,9).

Mais aujourd'hui l'épreuve se situe à un niveau plus global. C'est l'épreuve d'un passage. Cela est vrai du monde contemporain ; mais cela est plus vrai encore pour l'Eglise et la Mission : évolution rapide des situations, remise en question et révision de la méthode missionnaire, problèmes nouveaux de toutes sortes. A travers cet « exode » se dessinent déjà les traits d'une Eglise et d'un monde nouveaux. Mais comme des êtres vivants, ce monde et cette Eglise de demain naissent aujourd'hui à travers une douloureuse expérience d'enfantement. Recherche et incertitude, crainte et espérance y sont intimement mêlées. Dans la perspective de la mission aux nations, le présent cahier de Spiritus aborde à un double niveau ce thème du passage.

Au plan de nos attitudes profondes d'abord, par le rappel de la conversion missionnaire qui nous est aujourd'hui demandée. N'avons-nous pas à réapprendre l'essentiel, à savoir que le salut vient de la foi et non de la force de nos appareils ou de nos traditions ou encore de la perfection de nos méthodes ? La foi que le Seigneur nous demande n'est ni un refuge ni une solution. Elle nourrit une espérance qui ne cesse de nous entraîner à la suite du Christ, à l'exemple de Paul, par des chemins qui ne sont pas forcément
les nôtres.

Plusieurs articles ou chroniques de ce cahier abordent ensuite de manière plus concrète la réalité missionnaire d'aujourd'hui : description du nouveau contexte et proposition de solutions libératrices. Cela vaut tout particulièrement pour l'article de Jacques Dournes, centré sur la question des ministères. Question qui apparaît de plus en plus capitale dans le processus missionnaire constitutif d'une communauté chrétienne, mais à laquelle l'on tarde à donner une réponse par peur du risque ou dangereuse inconscience.

Des missionnaires, l'Eglise n'attend-elle pas l'exemple de la hardiesse, de l'audace à affronter l'avenir, du courage chargé d'espérance qui s'engage dans l'inconnu ? En ce premier cahier de l'année 1971, nous redisons que c'est notre propos à la rédaction de Spiritus. Mais nous ne le ferons pas vraiment sans vous, qui êtes sur le terrain les acteurs de la Mission, et de qui nous attendons une collaboration renouvelée.

Spiritus

L'épreuve du passage

Sommaire

Joseph Comblin : Les missions au tournant
Michel de Goedt : Voeux pour une ascèse rénovée
Pierre Schouver : La Mission sous le signe de la Croix
Michel Trimaille : Existence missionnaire et mystère pascal selon saint Paul
Jacques Dournes : Après le clergé
Pierre Boyer-Maurel : La joie du semeur et du moissonneur

...et R. AGENEAU, S. DE BEAURECUEIL, M. DE CERTEAU, CH. VAN BUNNEN, CL. M. ECHALLIER, G. ESPRE, J. PIERRON, M.-A. LEDOUX, J. VANDRISSE

Récollection : La Croix et nous

Chroniques :
Structures nouvelle de l'action missionnaire protestante
Le danger de l'insignifiance
La civilisation contre les cultures
Note sur l'Institut de science et de théologie des religions
Une congrégation religieuse autochtone