Lire l'Écriture

N°63 - Mai 1976

Le souci premier de Spiritus est d'être attentif aux formes ecclésiales qui s'épanouissent en dehors de l'Occident : elles constituent un appel à sortir de notre ethnocentrisme et à découvrir la nouveauté de l'Esprit. Parmi les réalités qui structurent les communautés de croyants - parole, sacrements, succession apostolique - nous avons choisi un aspect de la Parole de Dieu : la référence aux Evangiles.

L'écoute de la Parole de Révélation est constitutive de la foi. Mais l'accès à cette Parole vivante n'est peut-être pas aussi facile qu'on se l'imagine parfois, comme si l'Ecriture était un écrin qu'il suffit d'ouvrir pour avoir entre les mains la « perle précieuse ». Le dossier-test que nous avons pu établir d'après la lecture, par des groupes différents, d'un même passage d'Evangile, prouverait déjà à lui seul combien cette facilité est illusoire.

C'est même par ce dossier que nous vous invitons à prendre contact avec le présent cahier, renversant l'ordre de lecture que nous avions primitivement prévu dans la composition de ce numéro. Il montre à l'évidence que la Parole de Dieu ne se laisse pas posséder, qu'elle n'est pas un « objet » intellectuel que l'on pourrait cerner dans des contours précis. Mais alors, où se trouve la Parole ? Et qu'est-ce que la lecture? Ne serait-elle pas un « acte » où se révèle le dynamisme de la Bonne Nouvelle (Rom 1, 16) ? Les articles de ce numéro tentent par divers biais d'aborder cette question. Ils peuvent apparaître difficiles, mais ils s'efforcent de traiter avec sérieux le problème de la Vérité dont nous ne sommes que les
serviteurs.

Reste que ce cahier est surtout une invite à examiner le rapport qui se joue entre l'Evangile et les communautés qui veulent vivre de lui. C'est Kierkegaard qui écrivait : Exactement aussi importante que la vérité et même encore plus, est la manière dont la vérité est acceptée et il ne servirait pas à grand-chose de conduire des milliers de gens à accepter la vérité si, justement par la manière dont ils l'accepteraient, ils se trouvaient rejetés hors d'elle.

C'est pourquoi ce cahier est également un appel à vos propres réactions pour que nous participions de notre mieux avec vous à la vitalité de la Parole de Dieu et que nous corrigions même notre manière de poser les problèmes. De cette façon, nous semble-t-il, nous pouvons approcher de cette « conversion » qui est signe de la « nouveauté » radicale vécue par Jésus et que l'Esprit veut manifester par nous.

Spiritus

Lire l'Écriture

Sommaire

DOSSIER : LIRE L'ÉCRITURE

Jean-Louis Schlegel : Lire l'Ecriture
Jean L'Hour : L'Eglise et la Bible ou la Parole confisquée
André Paul : Limites de l'exégèse et lieux de la lecture
Paul Ternant : Ecriture Sainte, Eglise et Tradition
Lucien Legrand : Lectures de la Bible en Inde

Michel Trimaille : Remarques et questions d'un bibliste

Récollection : La Parole et le Livre