Esprit et évangélisation

N°75 - Mai 1979

Présences de l'Esprit...

Pour son vingtième anniversaire, SPIRITUS s'interroge sur les modes de présence de l'Esprit dans la mission de l'Eglise, particulièrement dans les formes de vie que choisissent ceux qui tentent de témoigner du message évangélique et de l'incarner dans d'autres cultures que celle de leur origine. Le cahier n° 74, paru en mars, a montré, à l'aide d'une relecture des numéros parus, les déplacements de la théologie, de la praxis et de la spiritualité missionnaires... Des articles de Responsables d'instituts ont exprimé leur manière actuelle de concevoir la spiritualité.

Dans le présent cahier, le Comité de rédaction a demandé leur point de vue à des correspondants réguliers ; il s'est adressé aussi à un évêque dont la communauté ecclésiale a changé de statut et s'est interrogée sur l'évangélisation. Le point fort de la recherche reste ce que vivent les « expatriés » dans des communautés chrétiennes qui se prennent en charge... Comme il est au-dessus de nos possibilités d'enquête d'interroger l'ensemble des missionnaires, nous avons opté pour une sorte de sondage réalisé auprès de ceux qui sont partis à l'extérieur depuis moins de dix ans.

1968 nous est apparu, en effet, comme une date significative, même si le changement de société, qui était alors en Occident une aspiration de l'époque, ne s'est pas institutionalisé, de sorte que la culture apparaît actuellement plus « éclatée » que « recentrée ». Dans d'autres continents, 1968 constitue aussi un point de repère : en Amérique du Sud, le contexte devient celui du développement de la « Sécurité nationale » ; en Afrique, on en arrive à ce que l'on a appelé la « deuxième indépendance » ; en Asie, une redistribution des pouvoirs politiques crée des changements très importants pour le monde. Dans ces situations fort différentes, les communautés chrétiennes et leurs responsables cherchent une nouvelle manière de se situer pour attester le message.

En choisissant cette date, nous avons fait l'hypothèse qu'elle n'a pu manquer d'avoir une influence sur les missionnaires, En particulier, les plus jeunes d'entre eux, en arrivant sur le terrain, ont dû réviser leur mode de présence et leur style de vie. Le texte que nous avons envoyé à 225 de ces jeunes posait à ce propos des questions très ouvertes pour que nos correspondants puissent s'exprimer le plus librement possible. Mais de ce fait, le compte rendu des lettres reçues (qui se sont élevées
à 39) devenait plus difficile...

La première question insistait sur les changements qui sont repérables dans les motivations de la « mission à l'extérieur ». Nos correspondants n'ont pas attaché la même importance à « ces déplacements » : certains insistent plus sur la conviction personnelle, la constance, le maintien ; d'autres, au contraire, sur les variations qui viennent des évolutions historiques.

Telles qu'elles se présentent pourtant, les réponses donnent une bonne idée de ce qui est vécu par les « expatriés » au nom de leur foi ... D'autres témoignqges auraient pu fournir des attitudes complémentaires. Mais nos colonnes restent toujours ouvertes à ceux qui veulent bien nous confier leur expérience...

Esprit et évangélisation

Sommaire

DOSSIER D'ENQUÊTE : ESPRIT ET ÉVANGÉLISATION

Dominique Nothomb : Renaître missionnaire
Yves Raguin : Le souffle de l'Esprit et la Mission
M.-Th. de Maleissye : Mission dans l'Esprit aujourd'hui
Henri Teissier : Chrétiens et non-chrétiens, accueillir ensemble le Règne de Dieu

Willy Eggen : Les ancêtres et les conseils évangéliques
Charles-Marie Guillet : La femme et la présidence de l'Eucharistie