Théologies du Tiers Monde 2/

N°90 - Février 1983

Avec ce troisième cahier sur des théologies venues d'ailleurs, d'un autre lieu que le nôtre, nous avons conscience de n'en être qu'à un début ; ce n'est même pas une initiation. Cette publication comporte trop de manques pour en faire office. Des collaborateurs pressentis, d'accord avec le projet, ont été empêchés d'écrire pour des raisons diverses. Ainsi, nous attendions des contributions de l'Inde, du Sri Lanka, des études sur la théologie chinoise, des développements sur différents courants de la théologie sud-américaine. Mais des apports neufs apparaissent au sein des diverses recherches. Pour ces raisons, nous devrons être attentifs à ce qui paraît et à ce qui paraîtra sur ces questions.

Les théologiens du tiers monde s'efforcent d'établir et de maintenir le dialogue entre eux ; dans un premier temps, pour rompre avec la prédominance des théologies occidentales mais aussi pour confronter leurs méthodes et leurs points de vue, car leurs théologies sont « particulières », « localisées », « contextuelles ». Parmi les grands ensembles continentaux, il est pourtant possible de trouver des lignes directrices assez nettement indiquées. Ainsi, premières venues, les théologies sud-américaines de la libération se centrent sur les « pauvres », les dépossédés, les Indiens, les Noirs des USA, les victimes du racisme dans les Caraïbes. Elles s 'appuient sur une analyse des sociétés existantes et sur une relecture de l'Evangile. Les théologies africaines se polarisent sur la recherche de leur identité et de leur authenticité. Elles s'appuient sur une relecture des cultures africaines en même temps que sur une approche de l'Evangile. Les théologies asiatiques sont plus marquées par la rencontre avec les grandes traditions religieuses et spirituelles de ce continent, mais leurs théologiens sont aussi conscients que l'inculturation de l'Evangile ne se fera pas sans luttes contre l'injustice.

Les théologiens du tiers monde ont pris conscience de leurs possibilités dans la quête de la vérité ; ils restent soucieux de communion avec l'Eglise. Pour la première fois, ils ont souhaité rencontrer cette année les théologiens occidentaux. Mais déjà leurs investigations nous sont une triple invite : invite à la recherche de ce que peut être la pluralité dans l'unité de la foi, à une poursuite de la vérité qui toujours reste un horizon pour l'intelligence de la foi ; invite à une méthodologie renouvelée qui part de l'analyse de la réalité où l'histoire à faire est le cadre de la révélation ; invite également à une relecture de la Bible car l'Esprit vit dans les communautés de croyants où le texte devient Parole Vivante : aujourd'hui nous est né un SAUVEUR ! ...

Spiritus

Théologies du Tiers Monde 2/

Sommaire

DOSSIER : THÉOLOGIES DU TIERS MONDE /2

Ernest O. Piryns : Vers une théologie japonaise
Augustin l. Okumura : Le Christ et les Japonais
Pablo Richard : La raison de notre espérance
Bonganjalo Goba : Jésus Christ mort pour nos péchés, ressuscité pour notre vie
Alain Marchadour : Les représentations du salut à l'époque de Jésus

CHRONIQUES

Charles Antoine : Psaumes et conflits de la terre au Brésil
Serge de Beaurecueil : Une histoire de rideaux