Le métissage culturel

N°93 - Décembre 1983

A première vue, le thème de ce cahier - le métissage culturel - semble loin de nos recherches habituelles qui tournent autour de l'identité humaine à sauvegarder et de l'authenticité chrétienne qu'il faut approcher dans l'inculturation de l'Evangile. En fait, ce n'est pas le Comité de rédaction qui a pensé à ce sujet ; il nous a été proposé par le P. Audinet, directeur de l'Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique à l'Institut Catholique de Paris. Immédiatement, il nous a paru de première importance car il nous met en garde contre un type de recherche unilatérale.

Autre étrangeté : il est rare que nous prenions des exemples dans des Eglises fortement structurées - mis à part l'Eglise de France, mais n'est-ce pas le pays d'origine de la plupart d'entre nous ? L'Eglise des Etats-Unis n'a guère été présente dans nos colonnes en dehors de quelques articles sur la théologie noire. Pourtant elle a beaucoup à nous apprendre. Dans le cas présent, il nous est rappelé que toute l'Eglise est missionnaire, que toute Eglise est missionnaire. La particularité des situations, les différences politiques et culturelles ne sont pas un obstacle à la communication entre Eglises. Bien au contraire, c'est un appel à réfléchir à la situation de notre propre Eglise et aux initiatives qu'elle peut prendre.

Le métissage culturel est en lui-même un thème particulièrement intéressant : il attire l'attention sur un phénomène courant mais qui n'est pas souvent analysé sur le plan religieux. L'idée d'inculturation qui est un des mots clés de la théologie missionnaire, ne semble pas consonner immédiatement avec cette réalité. Pourtant une culture, dans le mouvement de l'histoire, ne peut survivre qu'en devenant métisse, tout en maintenant son identité. L'idée de culture pure est aussi fausse que celle de race pure ; de même la poursuite de l'identité ne peut être du passéisme.

Le propre de la recherche de nos frères « chicanas » des Etats-Unis porte sur le rôle de la foi dans la prise de conscience de son identité et de ses responsabilités dans un peuple. Il s 'agit donc d'une lecture collective de la Parole de Dieu. Très souvent la mission s'est centrée sur les personnes mais la personne entre en relation dans une société. Il est de la mission de l'Eglise de chercher les signes du Royaume qu'elle peut incarner dans une société et pour le monde. L'Eglise n'existe pas pour elle-même mais pour le monde à transformer.

Spiritus

Le métissage culturel

Sommaire

DOSSIER : LE MÉTISSAGE CULTUREL

Jacques Audinet : Vers l'imprévisible : le métissage culturel
Virgil P. Elizondo : Le métissage comme lieu théologique
Richard Flores : Nouvelle Eglise, nouveau peuple
Manuel Gonçalves : Angola: une culture métissée?
Jean Lafrenez : Les anglo-indiens

CHRONIQUES

Charles-Marie Guillet : Crise missionnaire et crise presbytérale
Marie-Agnès Koumba et Pierre Erny : Que devient la femme instruite en Afrique noire ?