Dernier numéro

La mission en temps incertains

  • Ézéchiel, annoncer l’espérance en des temps incertains

  • À temps et à contre-temps. Aux périphéries de la violence terroriste

  • La Covid-19 et les incertitudes. Les Babylan de Philippines

  • En temps de pandémie, recréer la vie

  • Il est venu le temps d’apprendre à faire du surf

  • Des missionnaires de l'ombre

  • Parler de Dieu en temps de crise : J.B. Metz

  • Laïcs en mission ecclésiale : catéchistes-bakambi et coordinateurs paroissiaux

  • François Libermann. L’esprit sacerdotal à l’école de Joseph

  • Séminaire sur la mission « Living ».Vivre la mission verte

  • Le développement de l’Afrique à l’épreuve des crises

Spiritus 244-1.jpg
La revue Spiritus

La revue Spiritus est une publication missiologique trimestrielle unique dans l’aire francophone. Créée par les Spiritains en 1959, et co-éditée actuellement par 12 instituts missionnaires, elle est un outil commun d’échanges, d’expériences et de recherche missiologique.

 

Dans la dernière moitié du XXe siècle, tous les continents ont connu des bouleversements sans précédents : indépendance des pays colonisés, naissance et croissance des jeunes Églises, travaux du Concile Vatican II. La génération actuelle est marquée par la chute du mur de Berlin, la mondialisation, le terrorisme, les flux migratoires, la révolution informatique. Elle voit aussi la croissance des chrétiens dans les Églises du Sud, l’approfondissement du dialogue interreligieux, l’entrée de chrétiens des jeunes Églises dans les instituts missionnaires. Ces situations exigent de procurer aux acteurs de la mission des espaces de réflexion sur ce contexte nouveau et parfois déconcertant.

 

La spécificité de la missiologie réside dans son approche des situations, dans son regard sur les sociétés et les religions dans sa manière d’interroger les Écritures et le donné révélé à partir des situations sociales humaines et religieuses dans lesquelles vivent les missionnaires. Grâce à la fréquentation des « autres » (individus, religions, sociétés, cultures, systèmes de pensée) elle veut témoigner d’une « mission en réciprocité », d’une démarche qui fait rencontrer et se laisser rencontrer de manière radicale.

 

Spiritus répercute ces orientations de la missiologie dans l’élaboration de ses dossiers. Dans le cadre du conseil de rédaction qui se réunit une fois tous les deux ans, une quinzaine de personnes, venant des quatre coins du globe, échangent leur vécu, apportent des témoignages concrets et font le point sur le vécu ecclésial de leur continent. Leurs apports suscitent des débats qui permettent de cerner les questionnements importants de la mission aujourd’hui et de déterminer les sujets à approfondir dans les différents numéros de la revue. Le travail est ensuite continué par un comité de rédaction qui se réunit tous les trimestres. Il est formé de membres des instituts co-éditeurs. Les membres de l'équipe de rédaction assurent le suivi quotidien.

 

Spiritus entend offrir à ses lecteurs :

  • Une réflexion branchée sur le monde dans sa totalité et sa diversité. Chaque thème est abordé à partir d’angles très différents, avec des collaborateurs masculins et féminins, asiatiques, africains, européens, américains.

  • Une écoute toute particulière des mouvements et des modifications chez les peuples des divers continents. Il s’agit de saisir la mission en train de se faire, avec ses espoirs et ses doutes, ses certitudes et ses hésitations.

  • Une approche interdisciplinaire : le même sujet est abordé à la fois par un théologien, un historien, un bibliste, un anthropologue, un auteur spirituel, voire un psychanalyste.

  • Une profondeur historique singulière en matière de réflexion missiologique.

Les cOLLABORATEURS

La revue est éditée par douze instituts missionnaires regroupés au sein d’une association :

Directeur de publication : Paulin Poucouta
Directeur adjoint : Jean-Claude Angoula
Administratrice : Marie-Annick Crochet

Comité de rédaction : Peter Baekelmans, Bertrand Évelin, François Glory, Gérard Meyer, Bernadette Nana,

Paul Quillet, Agnès Simon-Perret, Christian Tauchner, Guy Vuillemin.

Conseil de rédaction : Pierre Diarra, Catherine Chevalier, Sidnei Marco Dornelas, Ameer Jajé, Luis Martinez-Saavedra,

Evelyn Monteiro, et les membres du comité de rédaction.

Périodicité : mars, juin, septembre, décembre.